De l’énergie libre dans la Nature

Récolter l’énergie de la Nature pour cultiver

  • Pour des récoltes plus abondantes
  • Pour des récoltes plus savoureuses
  • Pour des fruits & légumes en meilleure santé
  • Pour cultiver plus facilement

L’énergie de la Nature & l’énergie libre !

Depuis 1 an, comme je vous le disais dans l’article « des outils pour retrouver la sérénité », il devient primordial d’ouvrir les volets sur un paysage lumineux qui nous donne envie d’avancer & d’expérimenter une vie riche*, libre & heureuse.

* Vie riche : de sens, variée, intéressante, inspirante, réjouissante …

Voici ce que j’ai trouvé, ce qui est venu à moi. La pompe spirale & l’électroculture. Lire l’article sur l’intérêt de l’électroculture que j’avais écrit en 2013. Et oui on a tendance à oublier, mais là je réalise qu’on parle déjà d’énergie libre, de cette énergie qui existe dans la Nature & que nous pouvons capter pour améliorer nos cultures. Je vous mets, ci-dessous, les vidéos de PERMA-FUTUR qui en fait l’historique & celle de la pompe spirale.

Prises de conscience

J’ai réalisé en écoutant ces 2 vidéos (voir à la fin de l’article), que cette fameuse énergie libre, dont j’entends parler depuis des années, je la connais déjà. C’est cette énergie de la Nature que la Permaculture organise dans notre vie. Certes dans l’une il s’agit de capter l’électro-magnétisme de la Terre & de construire des capteurs tout simple comme celui décrit dans l’article de 2013. Et dans l’autre l’énergie de l’eau en la captant à son tour. Mais il y a aussi l’énergie du vivant, dont Pascal Poot & Thierry Casasnovas s’inspirent & utilisent pour permettre les meilleures conditions, & ainsi optimiser le fonctionnement du vivant des plantes ou en nous. En fait il s’agit purement & simplement que prendre conscience que nous sommes entouré d’énergie, libre par essence, & que nous pouvons en bénéficier. Certes Nicolas Tesla avait inventé des machines encore plus performantes mais les brevets ont été véritablement cachés, gâchés, détruits, je ne sais pas, mais c’est bien avec cette énergie électromagnétique naturelle qu’il s’agit. Par contre, cette énergie naturelle est toujours là disponible.

Collet de la carotte double de la taille habituelle
Carotte taille double en électroculture chez Philip Forrer en 2013 !

Au lieu de la gaspiller comme notre société & nous même le faisons plus ou moins depuis 1859 date du 1er forage pétrolier. Quand nous brûlons les déchets verts, ou toute forme de matière organique, nous perdons de l’énergie qui aurait pu servir à augmenter la taille des récoltes ! Quand nous jetons nos déchets de cuisine dans les poubelles sans s’assurer qu’ils retourneront directement à la terre, nous perdons de l’énergie ! Quand nous achetons des objets non indispensables & fragiles nous perdons de l’énergie ! Quand nous jetons au lieu de réparer nous perdons de l’énergie ! Aucune culpabilisation à avoir, vous ne le saviez peut-être pas, je ne le savais pas. Quand j’ai compris j’ai changé de façon de faire.

Antenne simple électroculture capte l’électro-magnétisme terrestre

La Permaculture organise cette collecte

C’est pour cela que l’on étudie les flux de matières & donc d’énergie en Permaculture. Tout ce qui rentre sur un lieu va être utiliser un maximum de fois avant de retourner dans la terre !

Collecter et stocker l’énergie : il est important de créer des systèmes qui permettent de collecter, de stocker l’énergie et les ressources tant qu’elles sont abondantes afin de pouvoir continuer à en bénéficier quand l’abondance diminue.

David Holmgren Co-fondateur de la Permaculture

Tout jardine : Chaque action, aussi infime soit-elle, aura une incidence sur le système et le lieu.

Bill Mollison Co-fondateur de la Permaculture

L’électroculture est une histoire ancienne

C’est quoi l’électroculture ?

Capter l’énergie de l’eau

En fait, les solutions existent déjà ! Il est simple de Récolter l’énergie libre de la Nature pour cultiver. Mettons les en œuvres pour en bénéficier ! Pas besoin d’avoir suivi la formation à la Permaculture CCP ou Introduction, même si c’est très utile. L’observation, le bon sens la mise en œuvre à notre niveau est un bon début.

Et si vous vous dites, mais je n’ai pas de terrain. Étant moi-même à la recherche d’un terrain je vous ferai un résumé, dans un nouvel article, de toutes les solutions que j’ai découvert, même si on n’a pas assez d’argent !

Partagez

Si vous avez aimé cet article, partagez à toutes les êtres humains susceptibles d’être intéressés. Ce geste est de plus en plus indispensable, il permet de transmettre les informations primordiales pour nous tous.

D’ailleurs je vous recommande de vous abonner à la chaîne PERMA FUTUR, c’est comme si j’avais trouvé le Graal, d’où le nom du jardin de Philip Forrer qui m’avait fait découvrir l’électroculture.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.