Pourquoi parler de la recherche médicale ici ?

Suite à l’article sur le pissenlit & le cancer
Des lectrices m’ont demandé quand on allait pouvoir l’utiliser. S’il fallait attendre !!!
Si j’ai choisi de vous présenter l’intérêt de la découverte de la recherche médicale au sujet de la racine de pissenlit, c’est d’une part pour montrer à quel point les Plantes Sauvages Comestibles, ont souvent des vertus médicinales, on les appelle alors Les Simples. Cet article témoigne une fois de plus qu’elles sont en fait à la source de notre santé, au-delà de leur aspect médicinal quand il est connu.

Et pour vous montrer en comment je les intègre au quotidien.

Une démarche de santé

Mon objectif premier est de faire connaître les Plantes Sauvages Comestibles, car je suis convaincue & chaque jour encore plus, de l’importance de notre alimentation pour notre santé & la place des Plantes Sauvages Comestibles en particulier. Elles nous nourrissent depuis des millions d’années, nous avons co-évolués ensemble. Qui mieux qu’elles sous leur forme la plus simple peut soutenir notre santé.

Quid de la recherche médicale sur les plantes sauvages ?

Je ne sais pas ce qu’en feront les chercheurs de l’Université de Windsor. Espérons qu’ils écrivent des publications à destination du grand public afin que celui-ci puisse l’utiliser au mieux. Même si dans le cadre d’un cancer, il est évident que le recours à la médecine va de soi. Pour autant, certaines publications, comme le magazine Plantes & santé, sont une mine d’informations sur ces sujets-là.
Utiliser une plante même anodine comme le pissenlit, on le voit bien ici, dans le cadre de maladie aussi grave que le cancer demande d’avoir une connaissance poussée de la maladie. C’est un domaine réservé aux médecins. Par contre votre santé et le choix de la thérapeutique vous appartiennent. Des thérapeutes, Naturopathes ou autres, peuvent vous suivre en complément. A vous de choisir le votre.

Fiers pissenlit de printemps

Le pissenlit est déjà dans la Nature

En tout cas, cette plante, sa racine se trouve dans la Nature. Quelque soit l’usage que vous voulez en faire !
Pour ce qui est de l’aspect médicinal de cette plante, ou des autres,
historiquement les recherches & découvertes faites sur les plantes ont habituellement abouti à la création de médicaments allopathiques.
Est-ce une bonne chose ? Ce n’est pas le sujet ici.
Aujourd’hui, y aura-t-il plutôt différentes propositions plus naturelles comme de l’extrait de plante stabilisé – EPS, de la poudre en gélule ou autre, c’est déjà le cas aussi.
Le pissenlit, sa racine et ses feuilles, sont connuEs depuis l’Antiquité pour de multiples vertus. Elles sont déjà proposées sous différentes formes : extrait, gélule, plante sèche, etc…
Même sous forme naturelle ces plantes sont très efficaces, on le sait depuis l’Antiquité. Pourtant nous avons tant besoin de le réapprendre !

Ma démarche de santé

Alors pourquoi ai-je écrit ce précédent article ?
Savoir que des découvertes scientifiques ont été faites sur cette plante, m’aident à comprendre les interactions positives entre cette plante, les plantes sauvages en général, & notre corps.
Si cette plante, & sa racine en particulier, est capable de nettoyer le corps même quand il est si encrassé qu’il ne peut plus le faire suffisamment. Alors cela me suggère que si je remarque que mon corps à besoin de se nettoyer, je vais tester cette plante.
Bien sûr, il est nécessaire d’affiner pour choisir entre cette plante ou d’autres, seule ou ensemble.
Ce qui est sûr, j’ai là une piste d’investigation dans le cadre d’une recherche de santé. Il n’agit pas encore une fois de se soigner curativement mais de prévenir & d’aider le corps à le faire avec des plantes qui sont véritablement faites pour nous. Des plantes que notre corps côtoie depuis des millions d’années.
Je parle donc là de faible dose. Pas de dose médicinale, nous sommes d’accord.
Je les utiliserais alors, soit sous forme de feuilles en jus, en salade ou même de fleurs & d’observer en moi ce qu’elles me procurent. Et peut-être même que l’usage de la racine torréfié, qui fut autrefois utilisée à la façon du café, peut aussi apporter ce bienfait. (voir l’article sur mon expérience, en particulier le 6e sous-titre les jus de Plantes Sauvages Comestibles).

Pour conclure

  • Nourrissez-vous des plantes sauvages, elles vous apporteront la santé.
  • Soyez sûrE de bien les reconnaître, même le pissenlit à des cousines qui lui ressemblent comme deux gouttes d’eau quand on débute. Soyez toujours vigilantE. Faites vous accompagner, je suis là pour ça.
  • Et aidez vous d’un expert en santé si vous voulez aller plus loin côté maladie.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.