Les Plantes Sauvages Comestibles en jus

En 2013, j’ai fait l’expérience d’une alimentation extraordinaire qui m’a apporté de nombreux bienfaits depuis que j’ai commencé à l’appliquer dans ma vie. J’ai commencé à m’alimenter principalement avec des fruits bien mûrs et des légumes crus, accompagnés bien sûr par mes merveilleuses compagnes les Plantes Sauvages Comestibles !

J’ai un métier passionnant depuis plusieurs années, j’offre autour de moi la connaissance des Plantes Sauvages Comestibles. Transmettre est ma passion ! L’abondance de la Nature me fait vibrer ! Pourtant depuis 20 ans je restais très fatiguée.

J’allais mieux, le corps moins douloureux & moins ankylosée depuis 2003, moment où j’ai écarté le gluten et la caséine de mon assiette, mais une grande fatigue persistait. Il me fallait tout de même une à deux journées de récupération après le moindre effort physique. Y compris pour les Balades Gourmandes que j’apprécie tant de partager avec vous.

Et ô merveille, j’ai donc découvert les vidéos du site regenere.org. J’ai donc appliqué sur moi ce qui m’est apparu comme une évidence au vue de mes connaissances en biologie et en nutrition. Il y a eu des hauts et des bas, car récupérer d’une fatigue chronique installée depuis 20 ans, demande au corps un très long processus de revitalisation. Aujourd’hui une bonne nuit de sommeil et j’ai de nouveau cette belle énergie qui me permet de vivre pleinement mes projets.

J’ai rapidement introduit ces merveilleuses plantes sauvages qui m’accompagnent depuis 20 ans, l’ortie surtout, mais pas seulement ! Or je viens de découvrir les vidéos de Sergei Boutenko, un américain dont la famille a découvert il y a 20 ans les bienfaits de l’alimentation crue sur la santé.

Il propose lui-aussi de découvrir les Plantes Sauvages Comestibles disponibles pour les faire en jus, en smoothie mais pas seulement. En visionnant 4 de ses vidéos, j’ai recensé : les jeunes pousses d’Ortie, de Chénopode hybride ou blanc, de Pissenlit avec leurs fleurs, de Pois de senteurs, la moutarde sauvage, les feuilles de mauve bien sûr, de petite oseille, trèfle rouge & ses fleurs, de plantain lancéolé et plusieurs autres encore, trop amères à mon goût. Et comme je ne suis toujours pas fan de l’amertume !!!

Cela vous dirait-il de faire une sortie dédiée aux plantes à jus.

Dites-moi ce que vous en pensez en commentaire juste en dessous !

Vous aimerez peut-être

Si vous avez aimé cet article « likez-le » ci-dessous & partagez-le avec vos amiEs !

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Marie-Cécile dit :

    J’aime beaucoup l’idée d’une sortie spéciale plantes à jus ; j’ai hâte de connaitre la date !
    Marie-Cécile

  2. Sylvaine dit :

    Bonsoir Véronique, je vis trop loin pour participer à tes dates. Nous sommes dans la même dynamique. Heureuse de suivre tes écrits. J’ai récemment découvert l’alimentation vivante. Pourquoi ne ferais-tu pas une vidéo de formation francophone en ligne sur le thème ? façon thierry casasnovas pour te faire connaître ou façon Gaëlle Lereun (je suis le programme Thérapeutes lancez-vous ! ; -). Belle continuation et bonjour de Bretagne ! Sylvaine.

    • Véronique dit :

      Bonjour Sylvaine,
      Merci de ton message et de ta proposition. C’est effectivement mon objectif, réaliser des vidéos pour les présenter sur le site. Je suis en phase d’apprentissage !
      Côté technique et gestion de l’émotionnel 😉
      Véronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.