Le jardin sauvage

Utiliser et valoriser les ressources et les services renouvelables

Principe 5 de David Holmgren Co-fondateur de la Permaculture

Au jardin quand nous souhaitons produire notre nourriture de nombreux animaux viennent prélever leur nourriture. Très vite ils sont appelés ravageurs, prédateurs, nuisibles. Alors qu’en fait ils ne font que se nourrir de ce qu’ils peuvent. Nous sommes au sommet de la pyramide alimentaire & avons le très grand pouvoir de modifier notre environnement. Alors faisons-le ! Devenons la source d’un changement profitable pour la vie sur Terre. Questionnons-nous sur la façon dont nous l’avons créé, organisé ? Dans la Nature il y a effectivement quelques espèces difficile à accepter, mais si nous observons bien, leur pullulation peut-être régulée grâce à un environnement riche & diversifié.

En effet, tous les animaux vont au plus simple. C’est comme ça qu’une expérience de réintroduction des loups dans le parc du Yellowstone a démontré qu’ils ont eu un impact très positif sur les paysages & la biodiversité de la faune du parc. Sans vous pousser à accepter le loup dans votre jardin, je vous soumets l’idée d’y introduire, où plutôt de donner la possibilité à une faune la plus variée possible de vivre dans votre jardin. Il s’agit de leur offrir NOURRITURE & HABITAT.

Nous allons donc rechercher qu’elles sont les espèces qui participent le plus à la régulation des pullulations de « ravageurs » :

  • carabe noir ou doré,
  • chauve-souris,
  • coccinelle,
  • crapaud,
  • grenouille,
  • hérisson,
  • passereaux (petits oiseaux) insectivores des jardins,
  • perce-oreille,
  • renard (mange 7 à 10.000 rongeurs par an) gardez bien vos poules & laissez-les avoir des poussins,
  • salamandre,
  • syrphe,
  • tachinaire,
  • triton,
  • … et j’en ai certainement oublié

Le plus petit effort, pour le plus gros changement

Principe 8 de Bill Mollison Co-fondateur de la Permaculture

En Permaculture, nous nous inspirons donc de la Nature, pour favoriser cette biodiversité qui nous permettra d’apporter la nourriture & l’habitat nécessaire à nos ami.e.s des jardins. Il n’est pas interdit d’installer une mangeoire ou un nichoir, mais nous allons plutôt observer, apprendre, comment toute cette petite faune peut vivre & s’auto-réguler d’elle-même. Les oiseaux ont besoin de graines, laissons les pousser un peu partout dans le jardin, laissons les plantes sauvages grainer et sortir des tapis de neige en hiver. Ils mangent aussi les fruits non récoltés l’hiver. Laissez-en sur les arbres, de préférence ceux que vous n’appréciez pas : tâchés & piqués par les insectes. Moins centralisée, cette nourriture ne deviendra pas un affut pour les chats & les rapaces. Pour le plaisir de les voir l’hiver, il est toujours possible de mettre des protections anti-chat & anti-rapaces. Mais ceux-ci ont aussi le droit de se nourrir. Il est donc nécessaire de trouver un juste équilibre.

Ci-dessous une vidéo sur les oiseaux du jardin tout au long de l’année. Une belle observation des interactions qui nous est souvent invisible !

Travailler avec la Nature plutôt que contre elle

Principe 7 de Bill Mollison Co-fondateur de la Permaculture

Comme vous l’avez vu dans ce reportage, je vous suggère de laisser aussi quelques flaques d’eau pour les larves été comme hiver. Éloignez-les, le plus possible de votre maison ! Vous pouvez installer des moustiquaires sur les fenêtres & des rideaux de porte, pour éviter qu’ils rentrent à la tombée de la nuit. La citronnelle, le géranium rosat, sont autant de plantes qui les éloignent.

Laisser les vieux arbres s’ils ne menacent pas votre maison bien entendu !

Créer des tas de bois, surtout proche du potager & d’une mare, pour permettre au hérisson d’avoir le gite et le couvert à proximité. Il récoltera ainsi les limaces matin & soir.

Bref, il serait trop long de citer toutes les possibilités & trouvailles qui ont été faites à ce jour pour permettre une bonne cohabitation.

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.