Fibromyalgie & intoxication aux métaux lourds

Premier témoignage lire ICI

Comprendre & confirmer

Suite à la lecture des livres de Françoise Cambayrac, j’ai découvert des éléments beaucoup plus précis sur l’intoxication aux métaux lourds. Je m’en doutais depuis longtemps mais n’en avais aucune certitude. J’ai sans doute contracté dès la conception, puis lors de nombreux soins dentaires depuis l’enfance jusqu’il y a peu. J’ai acquis la certitude que le syndrome de fibromyalgie que je subis depuis plus d’une dizaine d’années en est la manifestation visible.

Encore une fois, je n’ai aucun diplôme de médecine, j’ai juste subit de gros problèmes de santé & ne trouvant pas de solution auprès des médecins consultés, j’ai décidé de faire mes propres recherches et de tester sur moi une alimentation puis de compléter par les plantes adaptées.

Après la lecture du livre de Françoise Cambayrac, « Les maladies émergentes comment s’en sortir« , où elle décrit les symptômes les plus significatifs. J’ai pu reconnaître chez moi, notamment les taches noires sur les dents, mais aussi une kyrielle de symptômes dans cette longue liste s’étalant sur deux pages. Dont celui de l’efficacité du régime hypotoxique : sans gluten ni caséine, que je suis depuis 15 ans.

Ce qu’il y a d’intéressant, c’est qu’elle déclare que le Dr Melet lui a permis, à elle, ses enfants & une amie à elle, de diagnostiquer l’intoxication, impossible jusque-là. Et a du même coup découvert un protocole de soin efficace en 2 ans (la plupart du temps).

C’est bien long me direz-vous ! Mais je subis ces problèmes de santé depuis 30 ans, voire depuis l’enfance. De très nombreux soucis de santé que j’ai reconnu dans cette interminable liste. C’est donc beaucoup plus rapide que la lente détérioration de la santé.

A partir de là que faire ?

Après la lecture de ce livre, ce que j’ai compris l’origine de ce qui m’arrive. Que puis-je faire ? Acter le fait que tout ce que je vis depuis si longtemps s’est transformé en fibromyalgie tant mon corps n’arrive pas à fonctionner correctement. Que depuis quelques années j’ai trouvé par moi-même, grâce à des lectures appropriés, l’écoute des vidéos du site regenere.org les façons appropriées d’améliorer ma santé.

Cependant, si je ne suis plus dans un état désespérant, dont moi-même & ma petite famille ont souffert. Je restais avec un niveau de fatigue et de douleurs importantes.

Me lancer dans une chélation forcée du corps ou Faire confiance au corps & l’aider.

Depuis 2013, je m’inspire avec succès des vidéos de Thierry Casasnovas. « Le corps humain est fait pour se débarrasser des polluants » dit-il, des métaux lourds, ceux qui arrivent constamment & ceux accumulés. Comment l’aider au mieux ? 

Voici ce que j’ai découvert qui fonctionne bien pour moi

  1. Régime hypotoxique : sans gluten & sans caséine,
  2. Beaucoup de fruits & légumes bio de couleur foncée : myrtilles, cassis, acérola, cynorrhodons – je les adore,
  3. Des Plantes Sauvages Comestibles le plus souvent possible : elles sont bourrées de micro-nutriments
  4. Des plantes en jus pour aider les intestins : jus de chlorophylle (feuilles des légumes & plantes sauvages) & du mucilage (plantes de la famille des malvacées : tilleul, mauve, rose trémière mais aussi psyllium de la famille des plantains)
  5. Des poudres de plantes sauvages, comme le pissenlit, le Fumeterre ou l’ortie, en cure pour minéraliser un maximum
  6. Jeûne sec intermittent hebdomadaire

Une chance, depuis le début j’ai pris l’habitude de noter l’ensemble de mes symptômes, et je les ai même noté de 1 à 5, chacun à chaque période. Je peux donc observer si ça va mieux ou pas. 

J’ai noté que l’arrêt des règles, du à la ménopause, a diminué l’amélioration jusqu’au mois de décembre dernier où j’ai de nouveau réalisé que ça n’allait pas. L’équilibre de vie & alimentaire n’était plus le même. Il fallait envisager d’autres façons de faire, plus rigoureuses car l’émonctoire naturel que sont les règles pour les femmes, n’évacuaient plus chaque mois une partie des toxines. Donc en plus du régime hypotoxique, d’une période d’un an extrêmement riche en fruits & légumes, du jeûne sec intermittent que je pratique toutes les semaines depuis 18 mois, j’ai décidé de rajouter l’apport de plantes médicinales. Je les rajoute petit à petit pour vérifier leurs bienfaits sur moi.

Retour d’expérience après plusieurs mois

A part, les gélules de poudre d’ortie que je continue, j’ai très vite arrêté celles au Pissenlit qui ne me convenait pas & celles au Fumeterre aussi, car je me suis rendu-compte que mes selles devenaient blanches signe d’un arrêt de la bile, l’inverse de l’effet souhaité. C’est un constat sur mon organisme à un moment donné de son état de fonctionnement et de ma vie en générale (hygiène de vie, pollution environnante, stress, etc…). Je cherche à aider mon organisme à mieux fonctionner, pour qu’il s’auto-guérisse. Or là manifestement c’est l’inverse qu’il se produisait. La plante fait son job, je me sentais mieux, mais l’organe arrête de faire le sien. Mon idée est de permettre à mon corps de mieux fonctionner, pas que des plantes (ou autre) fasse le job à sa place. Cela signifie pour moi, le problème empire, car l’organe s’arrête de fonctionner.

Bilan

Voilà donc un bilan de parcours à ce jour (mai 2019). Je reviens une fois de plus aux principes du vivant qui mène à l’auto-guérison :

  • Donner la meilleure nourriture qui soit, à mon corps, que ce soit au niveau alimentaire, environnemental, de rythme de vie, des relations humaines.
  • Ne jamais faire à la place du corps, sauf en cas de crise.
  • « Utiliser des solutions petites & lentes » 12e principe de Permaculture de David Holmgren
  • Loi de l’homéostasie « Tout système laissé à lui-même en l’absence de perturbations, revient spontanément à l’état d’équilibre au travers d’une série de processus régulateurs. » Claude Bernard
  • Loi de l’hormèse « Soumettre un organisme à un niveau de stress ne dépassant pas sa capacité adaptative permet de bâtir un organisme plus fort chaque jour. » Thierry Casasnovas

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. chantale valade dit :

    Bonjour, Peut-être que les métaux lourds ont un incidence sur la fibromyalgie, dont je serais atteinte également depuis l’âge de 18 ans (J’ai 53 ans maintenant). Ma soeur ayant le même parcours de santé que moi, en est officiellement diagnostiqué. Moi je n’ai pas voulu l’être car inguérissable par la médecine, et je suis anti-pilule. En 2013, j’arrête le gluten et les produits laitiers sur les conseils d’une naturopathe (ce sont des aliments qui font ÉNORMÉMENT monter le taux de sucre), je vois alors des améliorations sur mes douleurs et brûlements dans tout le corps. Mais depuis un an, je pratique le jeûne intermittent de 16 heures et depuis 4 mois, avec encore plus d’améliorations sur ma santé, je fais celui de 18 heures.

    La fibromyalgie, comme toutes les maladies: cancers, troubles coronariens, tumeurs etc… viennent de la résistance à l’insuline. Nous sommes presque tous des prédiabétiques maintenant à cause de nos mauvaises habitudes alimentaires de toujours trop manger et trop souvent. Et seule le jeûne intermittent ou autres types de jeûnes peuvent faire baisser la résistance à l’insuline, beaucoup plus même que l’alimentation pauvre en glucides. Le Dr Jason Fung guéris ses patients avec le jeûne intermittent et des jeûnes plus longs. Comme il le dit lui-même, nous ne sommes pas fait pour manger trois repas par jour et autant de collections. Notre taux de glycémie demeure alors toujours trop haut, il s’en suit alors des inflammations (qui cause nos douleurs, nos cancers et autres pathologies). Pour preuve, mon père est mort de problèmes coronariens (c’est de l’inflammation dans les artères) et il a été diagnostiqué du diabète quelques années avant sa mort. Mon conjoint a été diagnostiqué de la maladie de Crohn il y a 1 an et demi (inflammation des intestins) et sont taux de sucre se tient trop haut, il est sur le point d’avoir le diagnostique du diabète.

    Des recherches scientifique ont mis un lien entre la fibromyalgie et la résistance à l’insuline, car ils se sont rendus compte que des patients atteint de fibromyalgie et maintenant de diabète, filait mieux après avoir commencé à prendre le médicament qui fait baisser le taux de sucre dans le sang. Faites vos recherches sur la résistance à l’insuline, le jeûne intermittent etc… vous allez comprendre pleins de chose. Et même les petits et gros bobos que vous avez peut-être eu enfant, comme moi j’ai eu. J’étais une machine à bronchites chroniques de la naissance jusqu’en 2013. Je revis de jours en jours en abaissant ma résistance. Je ne savais pas en 2013 jusqu’à il y a un an, que le fait d’avoir enlever le glutent et les produits laitiers auraient permis d’abaisser ma glycémie. Je ne suis pas diabétique. Mais j »étais sur le bord de faire du diabète gestationnel lors de ma première grossesse…. et mon fils est née TED (c’est dans la famille de l’autisme). Maintenant je comprend pourquoi il y a autant d’autisme maintenant…. Pour moi, l’autisme est causé par une glycémie trop haute et s’attaque au cerveau des bébés en développements. Tout comme la résistance est la cause de l’Alzheimer, dont la glycémie trop haute s’attaque au neurones des cerveaux des gens atteints.
    Nous pouvons passer notre vie en résistance à l’insuline jusqu’à ce que nous soyons OFFICIELLEMENT déclaré être atteint de diabète.
    Cordialement!
    Chantale

    • Bonjour Chantale,

      Merci pour ton long témoignage. Tu es la 2e personne à me parler de cette résistance à l’insuline. C’est une piste qui semble effectivement émerger.
      Pour ma part, comme tu pourras le lire dans le premier article que j’ai écrit au sujet de mon expérience de santé, je pratique le jeûne sec intermittent depuis de nombreuses années. Cette pratique, entre autres me permet d’aller beaucoup mieux. Le chemin est long & difficile sur la voie de la guérison mais il est efficace.
      Je te souhaite d’aller de mieux en mieux chaque jour.
      http://www.gourmandises-sauvages.com/site/syndrome-de-fatigue-chronique/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.