Herbier de Cueillette Plantes Sauvages Comestibles !

L’outil indispensable des apprentis Croqueur d’Herbes Sauvages !

Depuis toujours vous souhaitez reconnaître les Plantes Sauvages Comestibles qui vous entourent ainsi que celles qui peuvent soigner les petits bobos de tous les jours ! Cela fait des années que vous vous demandez comment vous y prendre. Apprendre la botanique, donc le latin, que vous n’avez pas aimé à l’école. Et la botanique bof ! Cela vous rebute aussi et puis de toute façon vous n’avez pas le temps !

J’ai une excellente nouvelle pour vous, pour apprendre à reconnaître les Plantes Sauvages Comestibles, nul besoin de suivre 3 ans de botanique à l’université, d’apprendre le latin ou même le grec avec toutes les déclinaisons, …

Je ne vous annonce pas que la botanique ou le latin soient complètement inutiles. Je vous annonce tout simplement que seule la botanique de base est indispensable et cette base grandira avec votre envie d’en savoir plus & cette base est très vite acquise !

Le plus important pour apprendre est d’apprendre avec plaisir et commencer par ce qui donne envie.

Ce que l’on aime s’apprend rapidement et facilement.

Cela doit être facile & plaisant !

Fabriquez-vous un Herbier de Cueillette Portable !

Je ne vous parle pas de l’herbier d’autrefois jauni par le temps avec le cartouche en bas à droite écrit en violet à la plume sergent Major ! Il peut avoir un charme désuet. L’avoir rend fier – fière !

Je vous parle d’un bel objet que vous emporterez avec vous, qui vous sera utile pour retourner récolter en toute sécurité vos prochaines Plantes Sauvages Comestibles. Un herbier transportable, consultable, où toutes les informations utiles seront inscrites surtout les critères distinctifs. Ces éléments indispensables à tout bon Croqueur ou Croqueuse d’herbes sauvages !

Herbier de Cueillette PortatifPour apprendre à reconnaître les Plantes Sauvages Comestibles en toute sécurité, procurez-vous un carnet de poche, beau & solide, votre Wild Herbal Quick Notes. Le Carnet du Croqueur d’Herbes Sauvages, celui que vous pourrez transporter tout le temps avec vous de manière à le ressortir au moment où vous apercevrez une plante qui vous intrigue. Que vous soyez en Ville, sur le quai d’une gare, ou en pleine montagne le Week-end !

Vous allez y coller les plantes que vous souhaitez étudier. Vous allez choisir une jolie feuille de la plante, une fleur si elles sont ouvertes et la/les coller. Deuxième scoop de cet article, votre plante doit être entièrement recouverte de scotch.

Pourquoi entièrement recouvrir la plante par du scotch ?
Pas très écologique me direz-vous ! Certes. Cependant, entièrement recouvrir la plante permet de la garder souple & de garder sa couleur. C’est cela qui va vous permettre de vous balader avec votre herbier de poche. Si vous ne le faites pas, vos plantes vont complètement sécher & s’abimer très rapidement. Et avoir cette mine défraîchie, fragile & cassante comme dans les herbiers.

Pour apprendre facilement, il est indispensable de se créer un outil qui aide à l’apprentissage. Cet herbier de voyage, vous permettra de coller la plante, les photos, dessinner. D’y noter son nom commun, son nom latin (le sens de ces mots pour certaines personnes)*, la famille & le plus important à mes yeux, les CRITÈRES DISTINCTIFS, ce qui permet de distinguer cette plante d’une autre qui lui ressemble dans un même milieu à un même moment de l’année.

Choisir des plantes faciles à reconnaître, vous permet de vous exercer sans risque, de vous exercer seulE et de recommencer !

Puis vous rajouterez ce qui va vous motiver pour continuer : comment déguster cette plante, les idées de recette, ce qui se mange dans la plante, à quelle époque de l’année & où la trouver, son terrain de prédilection !

* Le nom latin d’une plante est indispensable. Certaines personnes ont besoin de connaître le sens des mots pour les retenir. L’étymologie est donc une aide pas une obligation.

Réserver 2 ou 4 pages pour une plante

Suivant la taille de votre carnet vous inscrirez vos notes sur 2 ou 4 pages.

Première page (page de gauche)

  • En haut à gauche le nom commun
  • En-dessous au milieu le nom latin, suivi du nom de la famille
  • Les critères de reconnaissance de la famille

Deuxième page (page de droite)

  • Coller la plante comme certaines grandes plantes ne pourront pas être collées dans votre Herbier portatif, le dessin ou la photo de la plante seront vos seules représentations.
  • La plante sera collée & entièrement recouverte de scotch

Troisième page (2e page de gauche)

  • Noter en dessous les Critères distinctifs, et encadrez les avec un crayon de couleur
  • Vous pouvez aussi y rajouter un dessin d’un détail de la plante

Quatrième page (2e page de droite)

  • Puis où, quand, comment trouver cette plante
  • Et enfin les idées de recette

Pourquoi ai-je choisi de démarrer sur la page de gauche?

Le plus important est d’avoir en face à face la plante collée et les critères distinctifs.

Commencez par apprendre les plantes les plus faciles à reconnaître. Le but est d’apprendre à vous faire confiance. Celles que vous connaissez déjà de vue, que vous voyez souvent seront les premières que vous allez coller dans votre herbier.

Pour résumer

Réserver 4 pages pour une plante.

  • Première page : le nom commun, le nom latin& le nom de la famille suivi des critères de reconnaissance de la famille
  • Deuxième page : la feuille collée (sous du scotch), un dessin ou une photo de la plante seront vos seules représentations.
  • Troisième page : les Critères distinctifs encadré en couleur
  • Quatrième page : où, quand, comment trouver cette plante & les idées de recette

Vous aimerez aussi

Si vous avez aimé cet article « likez-le » & partagez-le avec vos amiEs !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.