Gérer le stress

Insomnie_surrénale_cortisol

Après une nuit sans dormir ou plutôt à m’endormir plus que tard, après avoir lancé ce défi je me pose beaucoup de questions. Pour moi il est important de comprendre. C’est fini le temps, enfin je m’y efforce le plus possible, de psychologiser. Loin de moi l’idée de penser que c’est inutile mais dans mon cas depuis 20 ans, même si j’adore comprendre le fonctionnement des personnes, cela me permet d’avoir beaucoup plus de compassion, j’ai constaté que cela me faisait tourner en rond sans trouver la solution. En tout cas depuis 18 mois que j’écoute les vidéos de Thierry de Vivre Cru je comprends mieux mes difficultés et surtout j’ai des améliorations.

Bref, j’ai d’abord décidé de créer une nouvelle catégorie – Défi – pour ceux & celles qui souhaitent suivre les coulisses du défi.

Ensuite, ce que j’ai compris, de la raison qui m’a empêché de m’endormir. Depuis de nombreuses années j’ai des problèmes d’endormissement. Comme je disais je n’ai toujours pas trouvé le bouton off du cerveau. Cette nuit, comme souvent aussi, car depuis des dizaines d’année d’insomnie permettent de mieux comprendre son fonctionnement. Je me suis rendue compte que c’était lié à mon état de fatigue, peut-être d’anémie. En effet, plus je suis fatiguée moins je dors. C’est pas logique mais c’est un constat. J’ai beaucoup mis sur l’activité du cerveau, mais cette nuit non. Oui j’ai lancé ce défi hier qui est un certain stress pour moi. Mais de là à m’empêcher de dormir. Cela fait plusieurs fois que ça m’arrive & en faisant mon jus d’oranges ce matin. Me disant que j’allais profiter du soleil et sortir le matelas dehors puisque de toute façon je suis pas vraiment en état de travailler.

Eurêka !
Ce n’est pas ça ! J’ai trouvé ce sont mes surrénales qui produisent du cortisol à fond, enfin beaucoup plus que nécessaire. Et bien plus que le niveau de stress que je ressens.

Dire que cela fait plusieurs fois que la veille d’une intervention j’ai des problèmes d’endormissement. A chaque fois, je me disais c’est incroyable, je me sens vraiment à l’aise maintenant, je me régale même à animer ces interventions. Pourquoi ces difficultés ressurgissent ? Oui je me pose des questions, je me demande si j’ai pensé à tout.

Je vais donc continuer à prendre bien soins de mes surrénales, leur offrir de l’énergie solaire et du bien-être, m’auto-masser puisque c’est une façon de les calmer.

Je vous mets en lien vers un document que j’ai réalisé tout au long de ces 18 mois de visionnage des vidéo de Thierry. Cliquez ICI

Au fait j’ai déjà deux vidéos en réserve, donc pas de stress, pour vous non plus, il me faut juste trouver les moyens techniques de les transférer dans un futur article.

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.