Forêt comestible

Après avoir passé un mois & demi en formation, le premier à participer à la formation de 58 nouveaux permaculteurs & 10 jours à me former à l’éco-construction paille porteuse, charpente réciproque & barbotine, je reviens la tête remplie d’idées & le coeur de très belles rencontres.


Un ami se lance dans la conception d’une forêt comestible, un des symboles de la Permaculture. Ceci me donne l’envie de partager avec vous cette démarche aussi innovante que millénaire.


Un site internet très important lorsque le terrain a été « designé » (dessiné-conçu) : état des lieux des ressources humaines, topographique, climatique, géographique, historique, politique & bien entendu écologique ; Mise en valeur des besoins & objectif du lieu; Création du projet ; ce sera Plants For A Future. Vous y trouverez toutes les indications des besoins & ressources des plantes de climat tempéré & saurez choisir en fonction de votre terrain et de ses contraintes climatiques, les plantes intéressantes.

Pourquoi imaginer une forêt comestible ?

« La façon dont nous produisons actuellement notre nourriture est préjudiciable tant pour nous-mêmes que pour notre
planète.
Il est donc nécessaire de créer des jardins, des forêts et des
fermes qui sont en harmonie avec la nature.
Les écosystèmes naturels sont
de bons modèles, mais la plupart des plantes qu’ils contiennent ne sont pas nécessairement comestibles.
Nous avons besoin de découvrir et de cultiver une grande variété d’
annuelles, de vivaces et « d’auto-ensemencement » facilement cultivables, qui
fournissent de la nourriture saine et savoureuse, ou sont utiles pour d’autres besoins.

La recherche que nous entreprenons explore l’utilisation de plantes telles qu’elles soient, à la fois natives en Grande-Bretagne et en Europe et dans les zones tempérées du monde entier. Notre travail a intégré celles qui conviennent pour : le jardin d’ornement, la pelouse comestibles, l’ombre, les étangs, les murs, les haies, « l’agroforesterie » et la conservation ». texte traduit du site PFAF.

Concevoir une forêt comestible ?

Ne pouvant dès aujourd’hui écrire un article exhaustif, je vous invite à y revenir régulièrement si ce sujet vous intéresse. C’est pour le moment une version simplifiée de la démarche.

La première étape

Observation. Comme dans toute démarche de conception en Permaculture consiste à faire l’état des lieux le plus approfondi possible sur les influences du terrain (topographie, eau, climat, micro-climat, faune, flore spontanées, état du
sol,
risques). Vous pouvez questionner toute personne en lien avec le lieu qu’il soit un usager habituel ou pas. En effet, un maire & son conseil municipal, peuvent influer favorablement, ou pas, sur un lieu même si le terrain est privé. Les associations locales peuvent peut-être vous soutenir dans la recherche de plantes ou d’information, les anciens vous apporter une aide précieuse sur la compréhensionde de l’écologie du lieu.

Ensuite

Établir besoins & fonctions que devront remplir cette forêt.

Rêvez ce lieu, cette forêt. Que peut-elle vous apporter ? Imaginez-vous quelques années plus tard 20 ans au moins, comment sera-t-elle ?
Dense, clairsemée, vous récolterez fruits, noix, herbes, lesquels ?

Et enfin

Imaginer à partir de toutes les informations que vous avez collecté, un projet en fonction des ressources & facteurs limitants du
lieu. Pour cela inspirez vous des principes établi par Bill Molison, David Holmgren ou encore Dave Jacks.

Prévoir l’efficacité énergétique – Emplacement relatif – Circulation d’énergie – Effet de bordure – Chaque élément remplit plusieurs fonctions – Chaque fonction est remplie par plusieurs éléments – Travailler avec la nature plutôt que contre elle – Faire le plus petit effort pour le plus grand changement
Le problème est la solution. 



Empilement, superposition, succession, le compagnonnage des plantes, les cultures intercalaires, favoriser la biodiversité.

permaculture---7-etages-vegetaux-traduit.jpg
Voilà un bon début de réflexion.

Il y a cependant beaucoup à dire encore.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.