Action citoyenne pour favoriser les équilibres naturels

Voici une action d’une association amie Le Pic Vert – association naturaliste du Voironnais en Isère, qui œuvre depuis 20 ans à la réhabilitation des équilibres écologiques en transmettant la connaissance des animaux & des plantes au niveau local. Cette association de plus en plus connue sur le Voironnais a été interpellée par les agriculteurs, la chambre d’agriculture, car une problématique de prédateurs faisait de plus en plus peser le poids du déséquilibre sur les agriculteurs qui sont les premiers à vivre des équilibres naturels. S’ils sont détruits, que l’énergie n’est plus disponible en grande quantité et pour un coût extrêmement bas, plus de possibilité de faire à la place sans payer excessivement cher ce service gratuit rendu par l’écosystème vivant & équilibré.

Voici donc l’article de l’Association Naturaliste Locale en direction de ses adhérents.

Où comment les écologistes* viennent à l’aide des agriculteurs !

*Écologie : Science ayant pour objet les relations des êtres vivants (animaux, végétaux, micro-organismes) avec leur environnement, ainsi qu’avec les autres êtres vivants. Larousse

Opération Grain de Sable

Chers adhérentes , chers adhérents bonjour,

Vous l’avez certainement déjà lu dans la Plume qui vient de paraître : en cette période printannière nous vous proposons d’agir pour protéger le renard et la fouine en Isère en mettant votre « grain de sable » !Des agriculteurs de la Bièvre et du Voironnais ont sollicité Le Pic Vert pour voir comment on pourrait limiter les populations de campagnols des champs (Microtus arvalis), responsables de dégâts sur les prairies sans utiliser de produits chimiques. Le Pic Vert et la LPO Isère ont proposé de favoriser les prédateurs sur les secteurs concernés : pose de nichoirs pour chouette effraie ou faucons crécerelles, de perchoirs pour les buses et les busards, plantation de haies pour les belettes et hermines etc. Pour compléter ces propositions nous vous demandons d’écrire au préfet de l’Isère pour lui demander le déclassement du renard et de la fouine des espèces classées « nuisibles » en Isère sur les communes concernées par des dégâts de rongeurs.

« Monsieur le Préfet,

La chambre d’agriculture de l’Isère s’inquiète des dégâts causés par les campagnols des champs (Microtus arvalis) sur les prairies de la plaine de Bièvre.
Les agriculteurs concernés ont sollicité les associations de protection de la nature (LPO et  Le Pic Vert) pour tenter une lutte intégrée favorisant la régulation par les prédateurs naturels (rapaces nocturnes et diurnes, mustélidés, renard). Pour obtenir des résultats significatifs il importe d’exclure le piégeage et la destruction du renard et de la fouine sur les communes concernées.
Aussi je vous demande d’interdire les battues aux « nuisibles » et de déclasser renard et fouine des espèces « nuisibles » sur ces territoires, sachant qu’un rena rd consomme entre 6000 et 10 000 rongeurs par an.Dans cette attente, je vous prie d’agréer, Monsieur le Préfet, mes respectueuses salutations. »

Signature :
Merci de mettre Le Pic Vert en copie de votre lettre ou courriel.

Qu’est-ce que le grain de sable ?

Un grain de sable et la belle machine est bloquée… Il s’agit ici de réhabiliter l’action individuelle qui ne coûte pas grand-chose en énergie, en temps, en argent. Chaque adhérent, chaque sympathisant peut le réaliser facilement et donner l’ampleur nécessaire à son efficacité. Et ça marche si on le fait réellement tout de suite…

Une action différente vous est proposée tous les 3 mois via La Plume. Voir notre site : http://www.lepicvert.asso.fr/128/lassociationactivites-et-campagnes/mettez-votre-grain-de-sable

Merci d’avance pour votre participation. Plus nous seront nombreux à agir rapidement et plus l’action aura de poids !

A bientôt. Amicalement.

Martial Botton, coordinateur

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.