Faire le design de votre lieu – Etape 1

Mettre en place une démarche de design pour votre lieu vous permettra de mettre en œuvre une démarche de transition vers la résilience.

La résilience qu’est-ce donc ?

Ce que nous souhaitons tous sans le savoir être à l’abri des problèmes qui pourraient subvenir autour de nous.

Ferme de Sourrou 02C’est toute l’ambition de la Permaculture.

Mettre en place un système qui produise de façon la plus automatique possible (sans domotique) notre nourriture, notre boisson, d’avoir un abri autonome, d’être et de garder la santé, d’être heureux en tissant des liens autour de soi, des liens de soutien et de réciprocité. Et bien d’autres choses encore. Quoiqu’il se passe autour de nous ! Quelque soit les aléas climatiques, financiers ou sociaux.

Cette démarche permet de :

Se mettre à l’abri des aléas extérieurs

Produire sa nourriture facilement

Créer un tissu social riche

Entrer dans la transition énergétique

Prendre soin de soi & de la Nature qui nous entoure

Vivre en rythme avec la Nature

1/ Établir votre vision?

La première étape d’un bon design, outre la formation de base, le CCP Cours Conception en Permaculture, ou « PiDiCi », Permaculture Design Course in english, c’est de formaliser, de mettre par écrit votre vision du lieu de votre vie.

Quitte à la modifier, à l’adapter, en cours de route avec l’amélioration de vos connaissances sur votre lieu, sur vous, sur les possibilités qui s’offrent à vous, sur la Permaculture, …

Faire le point sur vos objectifs, sur votre rêve de vie. De multiples intérêts à cette étape du design. Y trouver de multiples ressources : l’inspiration, l’énergie du projet. Quoi de plus mobilisateur qu’un grand projet ambitieux ! Je parle bien d’un projet qui vient du plus profond de vous-même, du projet qui va vous faire vous lever le matin, passer les difficultés sans faiblir, vous inspirer pendant les moments de repos pour redémarrer encore plus enthousiaste.

Premier exercice : Votre vision à 30 ans

Mettez-vous à l’aise dans votre meilleur fauteuil et fermez-les yeux. Détendez-vous profondément ! Et une fois détenduE, dites-vous : Tout s’est passé exactement comme je le voulais, rien n’a empêché l’accomplissement de ce que je souhaitais. Il y a eu quelques difficultés mais tout s’est finalement déroulé au mieux. Nous sommes 30 ans après, quelle est ma vie ? Que se passe-t-il quand je me réveille ? Dans quel lieu ? Que vois-je autour de moi ? Quelle heure est-il ? Je vais prendre mon petit déjeuner ? Qu’y a-t-il sur la table pour moi ? Ensuite je m’habille pour réaliser cette activité qui me plaît tant ? Que fais-je ? etc… jusqu’à la fin de la journée. Cela vous donnera un bon aperçu de vie que vous souhaitez voir arriver.

Vous allez bien sûr noter précieusement ces informations.

2/ Récolter les données

Une fois votre rêve et vos besoins établis vous allez recueillir les informations sur votre lieu, sur vous, votre entourage, votre voisinage tout ce qui vous touche de près ou de loin en cercles concentriques dans tous les domaines de la vie : physique, humain, légal, institutions, économique, associatif, vie sauvage, …

Deuxième exercice : Recueil des sens

Faire le tour du « domaine » à pied, en silence, sur les bordures, en plein milieu : se laisser imprégner par votre lieu comme vous ne l’avez peut-être jamais fait. Notez au fur & à mesure très succinctement pour rester concentrer sur les ressentis. Noter les zones chaudes, froides, humides, ventées, ensoleillées, avec une sonorité particulière, un bien-être particulier, un mal-être particulier, une belle vision, un truc horrible, bref toutes les sensations que vous pouvez ressentir en parcourant votre lieu.

Le plan de Base

Vous allez bien sûr noter ces information et les reporter sur le plan de Base de votre lieu. Il s’agit du plan de masse de votre lieu à partir duquel un plan de taille A2 ou A3 aura été réalisé et sur lequel, les objets (arbres & autres) & bâtiments qui y sont déjà auront été placés.

Voici pour la première & la deuxième étape de votre démarche de design.

Vous aimerez peut-être

Si vous avez aimé cet article « likez-le » & partagez-le

Si vous n’avez pas aimé cet article ne « likez-le » & ne le partagez pas !

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.