Cuiseur solaire 0 €

Une amie me demandait une photo de mon cuiseur solaire, ayant des difficultés à le retrouver, je vous remet l’article en entier sur ce site.

Cette fois je n’y ai pas tenu.

J’ai réalisé mon four solaire avec ce que j’avais sous la main.

Et ça marche ! Voyez plutôt !

Bruyeres-11-05-11-01.JPG

Nécessaire & outils

  • 1 carton, ceux qui me serve à rapporter mes courses du magasin bio quand j’ai oublié mes sacs (ce qui arrive une fois sur deux en ce moment 😉
  • 1 tube d’aluminium que j’ai depuis 6-7 ans car j’évite d’utiliser ce métal qui se dissout avec l’acidité des aliments donc les rend nocif
  • 1 rouleau de scotch à peindre
  • Des ciseaux pour couper le scotch
  • 1 cutter pour couper le carton en biais sur les côtés & légèrement plus haut que la pliure par devant
  • De la colle acrylique qui a le même âge que l’alu.
  • 1 vitre à la bonne dimension (ou 2 comme moi)

Préparation

  • Couper les rabats des cartons :
    – les deux côtés en biais, de l’angle supérieur à l’angle inférieur (ça sert à poser la vitre dessus)
    – le grand côté devant à 1 cm au dessus de la pliure pour retenir la vitre
  • Solidariser avec le scotch à peindre c’est plus collant, le fond & les côtés
  • Utiliser le morceaux de carton du grand côté, en le redimensionnant au cutter, pour combler le creux s’il existe entre les rabats du grand côté qui pourrait former un « plancher » non horizontal.
  • Recouvrir l’intérieur du carton avec des bandes d’aluminium qui débordent sur l’extérieur (ça me semble aider à la fixation de l’ensemble). Pour maintenir l’aluminium en place coller avec la colle acrylique. Et scotcher des débords.
  • Poser par dessus la vitre.

Et voilà le travail (20 mn après) !!!

Bruyeres-11-05-11-07.JPG

Et hop sur le côté pour voir

Bruyeres-11-05-11-03.JPG

Bon là c’est la version avec une vitre, je n’avais pas encore trouvé les deux mieux dimensionnées. Mais on voit mieux la forme de la découpe du carton.

Pour la température ça montait quand même à 44°C en plein soleil en quelques minutes, même ouvert par le dessus.

Et une fois tout fermé avec les deux vitres, comme la photo du dessus, plus de 55°C je ne sais pas vraiment car le thermomètre ne mesure pas plus haut.

Bruyeres-11-05-11-04.JPG

Bref ça marche!

 

C’est génial !!! Même en carton & pas isolé.

J’améliorerais le prochain coup mais au moins c’est fait.

Plus qu’à trouver une bouilloire noire ou un faitout noir & peut-être des grilles pour cuire au soleil. Et aussi un isolant écologique (Ben oui cuire, chauffer à côté d’un matériaux qui dégage une certaine toxicité ça gâcherait ma santé & donc mon plaisir). Que trouver  pour emballer ce carton ???

 

En plus quand on sait que la cuisson à basse température est la meilleure des cuissons on se demande pourquoi on gaspille toutes ces calories (gaz ou électricité) !!!

Oui je sais c’est plus rapide et avec cette cuisson faut être à la maison.

Mais bon le week-end & en vacances on peut le faire et en plus on se sens revivre.  Le vent de la liberté aère votre corps !

Si si, c’est l’effet que ça m’a fait.  Essayez vous verrez !

 

J’ai trouvé pour isoler mon beau four. Un autre carton plus grand, beaucoup paille coupée & un peu de plâtre. comme on a fait pour isoler le mur du salon. Ça a été super efficace !

 

A vous de faire maintenant ! Faites vos essais ! Tenez-moi au courant.

Un autre modèle circulaire qui monte très haut en température, mais un peu plus encombrant !

http://www.onpeutlefaire.com/fichestechniques/ft-cuiseur-solaire-en-carton.php

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.