Arrêtons le gaspillage !

Arrêtons le gaspillage & devenons riches ! Nous, humains des pays occidentaux, sommes devenus des prédateurs de la Terre. Même les plus écolos des écolos, mêmes les décroissants, même les permaculteurs, nous ne nous rendons pas compte à quel point nous gaspillons les ressources de la planète pour les transformer en pollutions. Quelques rares permaculteurs sont parvenus à éviter cette hémorragie de ressources gaspillées en les réutilisant précieusement à l’intérieur de leur lieu. La société de consommation est tellement ancrée dans nos cerveaux, dans nos habitudes de vie au quotidien, que nous sommes presque tous aveugles devant nos gaspillages.

L’exemple n’est pas le meilleur moyen de convaincre, c’est le seul.

disait Gandhi

J’écoute et je lis. Je me force à lire et à écouter, les vrais chiffres des dégâts de la société occidentale, de la société économique & financière mondialisé à laquelle nous participons de gré ou de force, sur le système Terre. Depuis bien longtemps, je suis une écolo avertie. Depuis plus de 20 ans, je trie mes poubelles, je diminue mes besoins en eau potable, prenant des douches à la place des bains, voire même le gant de toilette à la place de la douche, je composte, j’achète bio, je me soigne par les plantes, avec aussi l’objectif « zéro déchet », donc aucun emballage plastique car je ne veux plus participer à l’agrandissement du 7e continents. Certes, j’ai diminué mon empreinte écologique, je consomme (ou plutôt consommais) moins d’une planète, mais je reste une prédatrice de la planète.

Pourquoi je reste une prédatrice ?

La planète se réchauffe, il en découle des phénomènes de sècheresse & d’inondation pour réguler ce climat qui s’emballe un peu plus chaque année. La biodiversité chute drastiquement, au point que les scientifiques parlent de la sixième extinction. Les sols agricoles sont de plus en plus infertiles, au point d’aller couper des millions d’hectare de forêts (Amazonie, Thaïlande, après l’avoir fait massivement en Europe & en Afrique) pour continuer à nourrir nos appétits voraces, en viande & huile de palme. Certes, j’ai aussi arrêté de manger de l’huile de palme & drastiquement diminué ma consommation de viande.

Mais je ne voyais toujours pas l’ampleur du problème que je génère malgré tous mes choix de vie. Trois points importants que je ne voulais pas voir, sont la source d’un énorme gâchis. Pourquoi mes yeux & mon cerveau pourtant avertis n’y parvenait pas ?

En fait, vivre dans une société riche, depuis des générations, nous habitue à trouver normal d’utiliser de l’eau & la rejeter, acheter des aliments même s’ils font des milliers de kilomètre, dépenser de l’énergie & des ressources pour rester connecter. Certes, les aliments que je mange & viennent de très loin sont réduits : le chocolat & le café, le gingembre & le curcuma. Ils sont bio, équitables au maximum. Bref, je me prends pour le Roi Soleil qui envoyait ses caravelles parcourir les mers pour lui rapporter ces aliments exotiques qu’il nous est toujours impossible de produire à moins de 1000 km d’ici. Deuxièmement, je limite certes mes besoins en eau, mais je « chie » dans de l’eau potabilisée, et je rejette cette eau sans la rendre à la Terre, au nom de mon confort. J’imaginais un système très pratique qui pourrait être mis en place le jour où … Bref, vivant dans un lieu avec WC à eau, je trouvais toujours trop compliqué de fabriquer créer un système vertueux où mon fumier humain servirait à nourrir la terre. Alors qu’il suffit d’un seau & de sciures pour y parvenir. Et mon 3e point noir, c’est l’usage des terres rares & des clouds, nuages en anglais. Jolis mots pour signifier que l’on exploite des enfants dans les mines & qu’on construit des parcs informatiques toujours plus grands qui réchauffent encore plus la planète. Je suis souvent connectée, j’utilise un ordinateur & un smartphone, pour rester en contact, échanger avec vous, avec mes enfants, m’informer.

Comment me désintoxiquer ?

Le problème est la solution

Principe de conception Bill Mollison

Et là, je ne connais pas encore là solution qui va me permettre de m’en passer. Car il ne s’agit pas, même si je peux paraître extrême aux yeux de mon entourage, de me forcer à ces limites. Mon objectif est de vivre heureuse. Autrefois, les ordinateurs, la télévision & les téléphones portables n’existaient pas et pourtant nous vivions heureux. Alors quelle organisation de vie me permettrait de me passer de ces outils technologiques si délétère pour la planète & rester en contact avec vous, avec mes enfants. J’écrivais : « Cela va être très compliqué & prendre du temps. Je me suis fais un réseau d’ami.e.s à travers la France pour vivre cette passion pour la Nature. » En fait, encore une fois, la solution est simple & existe déjà. Je suis tellement intoxiquée & dépendante que je suis aussi aveugle !!! Une revue trimestrielle nous relie. Une revue qui n’attend que nos articles & nos annonces. Passerelle’Eco. Mon premier objectif va être de me réabonner. J’arrivais toujours à lire la revue et je m’en contentais. Aujourd’hui, je découvre à quel point cette revue est primordiale pour notre futur & notre joie de vivre.

Nuage de données simplecore.intel.com

Je ne jetterais pas mon ordinateur, ni mon smartphone, je les utiliserais jusqu’au bout, mais je n’en rachèterais pas. Les utiliserais-je jusqu’au bout ???! En voyant ce qu’est réellement un cloud, un nuage les a-t-on appelé !!! Bref, je vais réorganiser ma vie pour ne plus en être dépendante & pouvoir me passer de tous ces « conforts » avec une grande légèreté le jour venu. Quand on visualise le problème c’est beaucoup plus facile de prendre la décision. Remplacer tout ça par la création & le développement d’un réseau social local riche et soudé devient encore plus souhaitable.

Mes 3 objectifs

  • Remplacer Café, thé, chocolat, gingembre & curcuma
  • Organiser mes toilettes sèches
  • Organiser & développer un réseau social local

Et Vous ? Quel est votre objectif, quels sont vos objectifs ? Dites-le moi.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.