10 Critères pour Reconnaître une Plante

Si vous lisez cet article c’est que vous souhaitez en savoir plus sur les Plantes, les Plantes Sauvages Comestibles en particulier.

lierre terrestre - Glechoma hederaceaVous vous promenez souvent dans la Nature & souhaitez certainement profitez de leurs saveurs et de leurs bienfaits, mais vous ne savez pas comment vous y prendre. Et surtout vous craigniez de vous tromper. C’est un risque en effet !

Cependant, sachez que vous prenez moins de risque dans la nature qu’avec les plantes d’appartement !

En effet, seules 4 % des plantes sauvages, 20% des plantes des jardins, contre 80% des plantes d’appartement sont toxiques. Et parmi toutes les plantes sauvages seules 1% sont potentiellement mortelles.

Toutefois, aucune bravade, on ne met en bouche que ce dont on est sûr. Ce n’est pas la peine de risquer ni une intoxication, ni un désagrément. Les Plantes Sauvages Comestibles sont tellement savoureuses lorsqu’on les connaît qu’il serait dommage de se dégoûter ou pire de s’intoxiquer.

Parmi les 12.000 plantes européennes, 1.600 sont comestibles et combien parmi celles-ci sont savoureuses lorsqu’on sait quand les récolter & comment les préparer ? Il ne nous viendrait pas à l’idée de manger une salade montée en graines & si nous le faisions, l’amertume de la feuille nous ferait pas jeter au compost toutes les laitues qui croiseraient notre assiette ! Nous saurions immédiatement que ce n’est pas le bon moment pour la récolter puisque nous en avons déjà mangé souvent & de bien plus savoureuses !

Pour cela, j’ai développée au fil du temps une méthode d’approche adaptée aux débutants, basée sur l’observation, celle des formes notamment, qui m’a permis de me guider & de guider petit à petit, pour récolter l’expérience nécessaire. Je vous propose donc d’aller rechercher une série de critères, dans l’ordre logique, d’approche de la plante.

Amélanchier (1)TPF

Approcher une plante

    1. SOL : sol fertile – terre foncée, sol infertile – terre beige voire blanche parfois.
    2. COUVERTURE VÉGÉTALE : rocheux-caillouteux (murs, bords de route, pierriers) , pelouse – herbes coupées court, prairie sèche (sol peu épais, cailloux, sable, graminées majoritaires), prairie grasse (là où les herbivores viennent paître), lisières de bois, sous-bois frais feuillus, sous-bois sec résineux.
    3. TYPE de PLANTE :  Arbre, Arbuste, Buisson, Vivace (plante herbacée qui survit à l’hiver, même sous forme de racine), Bisannuelle (graine tous les deux ans) ou Annuelle (graine chaque année).
    4. FORME générale de la PLANTE : élancée (étroite & haute), en sapin ou en triangle (large à la base & finissant en pointe), en losange (étroite à la base, plus large à mi-hauteur & finissant en pointe ou arrondie), en boule, en rosette basale (comme les feuilles de pissenlit).
    5. DISPOSITION des FEUILLES sur la tige florale : Opposée (face à face), Alterne, En hélice.
    6. DISPOSITION des FLEURS sur la plante : au sommet, réparties sur la ou les tiges, en cercles autour de la tige (verticille).
    7. FORME des GROUPES de FLEURS – Inflorescence : en ombelle (comme le parapluie), en grappe (comme le raisin), en épi (comme le blé), en ligne (comme la consoude), en capitule (pissenlit, trèfle, pâquerette).
    8. DESCRIPTION de la FLEUR : 2, 3, 4, 5, 6 pétales, ou plus, simple autour des étamines ; pétales plus ou moins soudés en forme de cloche, fleurs à lèvres (pétales de formes très élaborées, souvent soudées à la base – comme les orchidées).
    9. DESCRIPTION de la FEUILLE : Simple ou Composée (de folioles – feuilles secondaires) ; de Forme en Aiguille, Ovale, Ronde, Triangulaire, en Losange, en Cœur ou Cordée, … ; à la Bordure : lisse, dentée, crénelée, ondulée ; avec des Nervures : Pennées, Palmées ou Parallèles ; Touché : doux, rugueux, râpeux, piquant, griffant ou … urticant.

  1. PARFUM de la PLANTE – Froissez-sentez les feuilles : Anisé, Aillé, Mentholé, Citronné, Poivré, Noisette, Chlorophylle, De champignon, …  ou humer le parfum des FLEURS en particulier : De rose, Lilas, Chèvrefeuille, Troène,  ….

Onagre PFVous pouvez ainsi après avoir observé l’ensemble de la plante, de son environnement au plus petit détail,  commencez à bien connaître la plante. En répétant, cette observation de jour en jour, d’année en année, vous aiguiserez votre regard sur les plantes, et d’une jungle toute verte, apparaîtront petit à petit une multitudes de plantes toutes aussi intéressantes et surprenantes les unes que les autres.

Vous aimerez aussi

Si vous avez aimé cet article « likez-le » & partagez-le avec vos amis !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.